Les musiciens

Philippe DESPONT a étudié l’orgue et le clavecin auprès de François Delor et de Christiane Jaccottet au Conservatoire de Genève. Ses recherches en basse continue et en improvisation l’ont conduit à des expériences tous azimuts privilégiant le dialogue à deux : longue collaboration avec la soprano Natacha Ducret, spectacles de déclamation autour des fables de La Fontaine avec le comédien Pierre-Alain Clerc, travail scénique avec la chorégraphe Diane Decker, créations contemporaines avec la compositrice Marianne Ambresin et la percussionniste Catia Olivia. Innombrables continuos pour divers ensembles et formations, de l’Orchestre de la Suisse Romande à la Petite Bande. Cours de piano jazz chez Evaristo Pérès et Michel Bastet. Etude du bandonéon.
Il enseigne l’orgue, le clavecin et la basse continue au Conservatoire Populaire de Musique, Danse et Théâtre de Genève.

Odile EDOUARD fait partie des chefs de file de la deuxième génération de musiciens se consacrant essentiellement au jeu sur instruments anciens. Outre le fait d’avoir joué dans les plus grandes formations actuellement en vue, elle consacre maintenant l’essentiel de son activité à la musique de chambre ainsi qu’à de nombreux récitals en solo ; soucieuse de poursuivre un travail de recherche et de remise en question, elle approfondit les répertoires du XVIIe siècle avec Freddy Eichelberger et Alain Gervreau dans leur ensemble “Sine Titulo” et ceux du XVIIIe siècle avec Philippe Despont; elle effectue un travail sur la théâtralité, l’improvisation et la mise en espace de la musique au sein du groupe “Les Witches”.
Elle a été accueillie par la plupart des grands festivals européens. Sa discographie comprend de nombreux enregistrements réalisés pour Harmonia Mundi, Arcana, L’Empreinte Digitale, Hortus, Sinfonia et K617. Odile Edouard enseigne depuis 1996 le violon baroque au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.

Alain GERVREAU, 1er prix du CNSM de Paris dans la classe de Christophe Coin en 1990, joue le répertoire du violoncelle du XVIIe au XIXe siècle avec des montages historiques.
Il a joué avec des orchestres parisiens comme “Les Arts Florissants” (W. Christie), “Les Musiciens du Louvre” (M. Minkowski), “Le Concert Spirituel” (H. Niquet).
Il partage actuellement ses activités entre l’enseignement au CNR de Besançon et au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles, les concerts (récitals, musique de chambre, basse continue) et la recherche musicologique sur le violoncelle et son histoire avec la prépara-tion d’un doctorat en Art à la Vreije Universiteit Brussel.

» retour

 

Infolettre
Soyez les premiers informés
Votre adresse restera confidentielle