FROG CONSORT


  

   Emmenés par Emmanuel Balssa, quatre musiciens français, quatre violistes, quatre «Froggies» égarés sur les terres britanniques, quatre individualités qui se rencontrent et se combinent au sein d’un même idéal sonore, comme les quatre voix d’un contrepoint au gré d’une Fantaisie.

  La «Quinta Pars» du Consort (du «Concert» diraient les français) c’est l’orgue ou le clavecin. Les quatre compères aiment en effet inviter un cinquième «Good Fellow» à se joindre à eux, l’orgue pour appuyer ou compléter la polyphonie, le clavecin pour égayer les mouvements plus animés

retour

 

 

 

 

 

 

Infolettre
Soyez les premiers informés
Votre adresse restera confidentielle