Arthur Schoonderwoerd

Arthur Schoonderwoerd est considéré comme l’un des pianofortistes les plus importants de sa génération. Son terrain de prédilection va des recherches sur l’interprétation de la musique pour piano des XVIIIe et XIXe siècles et sur le répertoire à tort oublié de cette période, à l’observation de la grande diversité d’instruments à clavier qui jalonnèrent ces deux siècles.

Après avoir obtenu, entre autres, un diplôme de concertiste en piano moderne au conservatoire d’Utrecht (Pays-Bas), il fait des études de piano historique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jos van Immerseel. En 1995, il obtient un Premier Prix à l’unanimité dans cette discipline et termine ensuite ses études par un brillant cycle de perfectionnement.

En 1995, Arthur Schoonderwoerd remporte le 3e prix et le Prix de la radio belge (BRT3) lors du concours de piano-forte du 32e Festival de Musique Ancienne de Bruges (Belgique). En 1996, il est nommé lauréat Juventus par le Conseil de l’Europe lors des Sixièmes Rencontres Européennes de Jeunes Musiciens. Il reçoit également le prix de la meilleure performance individuelle lors du Concours Van Wassenaer 1996, 9e Concours International d’Ensembles de Musique Ancienne.

Parallèlement à une carrière soliste dans le monde entier, il consacre une grande partie de son temps à la musique de chambre et au répertoire du lied et de la mélodie. Il se produit fréquemment avec des chanteurs tels Johannette Zomer, Hans Jörg Mammel, Sandrine Piau, David Wilson Johnsen, Jan Kobow et des instrumentistes tels que Eric Hoeprich, Jaap ter Linden, Barthold Kuijken, Wilbert Hazelzet, Miklos Spányi, Graf Mourja, François Leleux, Marie Hallynck, Ronald van Spaendonck, etc. Avec son orchestre Cristofori, il défriche le répertoire pour piano et l’orchestre d’une manière très personnelle.

Sa discographie comprend 24 titres dont de nombreux primés, notamment le premier volet de l’intégrale des concertos pour piano de Mozart, enregistré lors du 6e Festival de musiques anciennes de Besançon/Montfaucon en 2011 et sorti chez Accent en février 2012, qui a reçu un Choc du magazine Classica – Le Monde de la musique et les meilleures critiques en Allemagne.

Depuis 2004, Arthur Schoonderwoerd enseigne le piano historique et la musique de chambre au Conservatoire Supérieure de Barcelone.

retour

Infolettre
Soyez les premiers informés
Votre adresse restera confidentielle